mercredi 4 février 2009

GENERAL ELEKTRIKS REBRANCHE SA SONO


Aussi discret (il a travaillé avec le collectif Quannum, Femi Kuti, M,...) que talentueux, le franco-américain (né en France et vivant aux USA) Hervé Salters alias General Elektriks manie tant les instruments vintage (Clavinet, Fender rhodes, Orgue hammond,....) qu'il pratique un groove contagieux. Remarqué avec son premier album "Cliquety kliqk", General Elektriks proposait alors un savant mélange de funk, hip-hop, chanson, distillant des arrangements électro sous fond d'atmosphère cinématographique. Il rebranche son matos pour "Good city for dreamers" qui sort le 23 février et livre également des mp3 gratos sur son site (the Pocketful Of MCs section) comme ce morceau revu et corrigé de Gainsbourg "Requiem for a neo-con" et un autre titre on ne peut plus explicite contre George Bush : "bye bye georgie boy". Rappel en images de deux très bons morceaux du précédent opus : "facing that void" en clip et "tu m'intrigues" ci-dessous.


1 commentaire:

Anousonne a dit…

Salut,

Pour notre 100e concerts on envoie du lourd avec le live intégral de General Elektriks @ La Maroquinerie, Paris. Le live de GE fut d'une telle puissance funky et groovy. RV est fou: il saute et danse, joue et slappe ses claviers avec une dextérité déconcertante.
Bref voilà la vidéo : http://www.grandcrew.com/videos/100
J'espère que tu apprécieras cette vidéo autant que nous, on s'est amusé à la faire!

A bientôt!

Anousonne // Grandcrew.com