lundi 24 novembre 2008

DU SON NEUF POUR L'HIVER


Rock around the Trans. Depuis 30 ans, le festival breton Les Transmusicales de Rennes n' a de cesse de défricher les musiques d'aujourd'hui avant qu'elles n'émergent véritablement. Toujours des disques d'avance. La programmation est habituellement une surprise, une découverte de nouveaux venus, de nouveaux talents, souvent des inconnus au bataillon du grand public, voire même des initiés. Durant l'année, son géniteur Jean-Louis Brossard écoute, va en concert, parcourt des kilomètres, des pays, des régions, en discute, réécoute et fait sa tambouille automnale pour livraison début décembre. Du rock du départ, le festival s'est ouvert sur d'autres musiques, ce sont les rencontres Transmusicales de Rennes, après tout, non ? Cette année ne déroge pas à la règle avec son lot d'agréables étonnements. Une tendance générale, déjà palpable avec des groupes qui appuient fortement sur la pédale comme Goose, Agoria, Sebastian, Does it offend you, yeah ?, Lcd Soundsystem et ont montré que les machines pouvaient être aussi rock que les guitares, se dessine en cette 30ème saison. Donc il y a ces sons electro-rock puissants et dansants, mais aussi de la soul, du folk, du hip-hop, du jazz, des mix improbables et des primeurs de première fraicheur. Beaucoup de bonnes choses à se mettre sous l'oreille et plein les yeux sur place. Dans cette moisson rennaise apparait Autokratz, qui associe des réminiscences de Kraftwerk à la puissance des Chemical brothers et à l'énergie rock de Goose. A côté, ce trouvera également Anthony Joseph and the spasm band, qui jongle entre soul et funk, spoken word, gospel, musiques africaines, afro-beat et surtout énormément de groove. Puis d'autres groupes à suivre comme White rabbits (pop-rock), Miss platinum (groove des Balkans), Orka (électro des Ils Féroé), Mathematikal (électro-rock), les Nantais de Minitel rose (pop club alternative), Cage the elephant (bon rock punky funky), Metal on metal (Electro-techno plutôt rock de Vilnius), The Shoes (pop bien tricoté de Reims), Sammy Decoster (chanson folk française) , The Black Angels (bon rock psyché d'Austin au Texas) et encore une flopée d'autres pépites à se mettre sous la dent.
Alors écoutez la radio des Trans musicales sur le côté
et regardez ensuite les deux vidéo. Enfin, faites comme vous le sentez!

Autokratz en live


Anthony Joseph and the spasm band live en studio.